00

Aucun produit

Livraison gratuite !Livraison
0,00€

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier.Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits: 
Frais de port: Livraison gratuite !: 
Total: 
Continuer mes achatsCommander

Comment éviter la grippe – Armez-vous avec de la vitamine C !

Les rapports du NHS (système de sécurité sociale britannique) suggèrent que le nombre de victimes de la grippe cet hiver est le plus élevé jamais vu depuis près d’une décennie. Un système immunitaire robuste et en bonne santé est la meilleure protection pour ne pas être victime du dernier virus de la grippe et une grande partie de la solution peut consister en une dose quotidienne de vitamine C.

Comment éviter la grippe – Armez-vous avec de la vitamine C !

Updated on

Les rapports du NHS (système de sécurité sociale britannique) suggèrent que le nombre de victimes de la grippe cet hiver est le plus élevé jamais vu depuis près d’une décennie.

Un système immunitaire robuste et en bonne santé est la meilleure protection pour ne pas être victime du dernier virus de la grippe et une grande partie de la solution peut consister en une dose quotidienne de vitamine C.

Augmenter votre consommation de cette vitamine vitale pourrait être l’un des moyens les plus simples permettant d’éviter cette redoutable affection et vous pourriez même constater une amélioration d’autres problèmes comme les douleurs articulaires et une peau en mauvais état.

Comment la vitamine C renforce-t-elle l’immunité

Il est généralement reconnu que la vitamine C peut nous aider pendant les mois d’hiver, particulièrement pour lutter contre le rhume et la grippe. C’est pour un certain nombre de raisons.

  •          Il s’est avéré que de grandes doses de vitamine C aident à la production des substances appelées interférons indispensables pour activer le système immunitaire contre les virus.
  •          Plusieurs cellules du système immunitaire accumulent de la vitamine C et en ont besoin pour accomplir leurs tâches.
  •          Une carence en vitamine C se traduit par une résistance réduite à certains pathogènes.
  •          Un accroissement de l’apport en vitamine C améliore de nombreuses fonctions du système immunitaire.
  •          Les concentrations en vitamine C dans le plasma sanguin et les globules blancs diminuent en présence d’infections et de stress.
  •          La vitamine C améliore la production et l’action des globules blancs spécifiques qui dévorent les pathogènes et libèrent les enzymes qui les détruisent.
  •          La vitamine C augmente l’activité des cellules tueuses antimicrobiennes et naturelles.
  •          Les puissantes activités antioxydantes de la vitamine C protègent les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres générés lors d’affections inflammatoires telles que le rhume et la grippe.
  •          On a découvert que la vitamine C bloque les voies qui conduisent à l’élimination des cellules T qui sont essentielles pour attaquer l’infection.

Santé de la peau, vitamine C et votre immunité

La peau est le plus grand organe du corps et elle joue un rôle important dans l’immunité. Elle fournit une forte barrière physique contre les facteurs environnementaux potentiellement dommageables incluant un barrage constant d’agressions de la part des microbes.

La peau sert également de barrière immunologique en échantillonnant continuellement les bactéries qui la colonisent. Les récepteurs spécialisés sur les cellules de la peau reconnaissent les intrus pathogènes et amorcent une réponse immunitaire qui déclenche la libération d’antimicrobiens.

Le maintien d’une fonction optimale de la peau nécessite une production constante de collagène, une protéine qui forme le tissu conjonctif du corps. Non seulement elle permet la cohésion de la peau, mais elle aide également à renforcer les vaisseaux sanguins qui apportent les nutriments et l’oxygène à la peau et l’aident à maintenir ses fonctions protectrices. 

La vitamine C est un cofacteur important dans la synthèse du collagène qui dépend d’approvisionnements réguliers et adéquats. S’il y a une carence en vitamine C, la production de collagène est interrompue, ce qui peut avoir un effet néfaste sur la santé de la peau et sa fonction de barrière. Sans le bouclier protecteur de la peau, des problèmes de santé s’ensuivraient immédiatement.

De quelle quantité de vitamine C avez-vous besoin ?

C’est un nutriment essentiel qui ne peut pas être synthétisé par le corps, par conséquent les sources alimentaires sont essentielles. Respecter les directives du NHS concernant la consommation de fruits et de légumes 5 fois par jour est le meilleur moyen d’obtenir suffisamment de vitamine C : la variété et la couleur sont essentielles au moment de remplir votre assiette. 

Les suppléments peuvent aider à combler le déficit si vous avez un mauvais régime alimentaire. L’apport quotidien recommandé en vitamine C pour les adultes est seulement de 75 mg à 120 mg, avec 35 mg supplémentaires pour les fumeurs. Le niveau tolérable supérieur est de 2 000 mg pour les adultes, car certaines personnes présentent un certain malaise gastrique et des diarrhées lorsqu’elles prennent des doses très élevées de vitamine C. Ceci s’applique uniquement aux produits oraux standard qui en contiennent et cela peut être évité en prenant des suppléments liposomaux comme l’« Altrient C ».

Qu’est-ce qui différencie l’Altrient C des autres formes de vitamine C ?

Toutes les autres formes de vitamine C se heurtent à une barrière d’absorption qui limite considérablement le niveau de vitamine C qui peut entrer dans la circulation sanguine. La grande quantité de vitamine C qui n’est pas absorbée est éliminée. Cependant, la vitamine C liposomale traverse efficacement la paroi intestinale pour entrer dans le sang.

Ce type de vitamine C ne se décompose pas avant d’atteindre la partie du corps qui en a le plus besoin. C’est parce qu’il est capable de contourner complètement le système de transport de nutriments très restrictif qui limite radicalement la biodisponibilité de toutes les formes de vitamine C encapsulées non liposomales. Des essais cliniques récents suggèrent que la vitamine C liposomale est capable de produire des niveaux sériques de vitamine C représentant pratiquement le double de ce que l’on pensait théoriquement possible avec n’importe quelle forme orale de vitamine C.

Les formes traditionnelles de vitamine C limitent considérablement la quantité que vous pouvez prendre par voie orale. Si vous prenez plus de 1 ou 2 grammes de vitamine C traditionnelle, l’acide ascorbique dans les intestins causera une détresse gastrique, notamment des gaz, des crampes et des diarrhées. Une grande partie de la vitamine C sera éliminée dans les selles liquides et dans l’urine. Un très faible pourcentage (aussi peu que 12 %) de la vitamine C ordinaire est absorbé dans le système sanguin. Le système digestif humain n’a jamais été conçu pour digérer de grandes doses de vitamine C sous quelque forme que ce soit par voie orale !

Cependant, la vitamine C liposomale vous permet de prendre de la vitamine C par voie orale, de contourner le système digestif et de l’acheminer fraîche et intacte dans le système sanguin. Utiliser la « technologie d’encapsulation liposomale » (TEL) change radicalement la façon dont la vitamine C est acheminée dans le système sanguin.

Des niveaux thérapeutiques plus élevés peuvent être appropriés pour certaines conditions, mais ne devraient être administrés que sur l’avis d’un professionnel de la santé qualifié.

Bien qu’il ne soit pas possible d’être dans un environnement totalement exempt de microbes, vous pouvez prendre des mesures pour garder votre système immunitaire en pleine forme pour qu’il soit prêt à tout. La bonne nouvelle est qu’il n’est jamais trop tard pour améliorer votre régime alimentaire et commencer à apporter des changements !

Cependant, les nutriments œuvrent rarement seuls dans le corps et peuvent exercer leurs bienfaits plus efficacement en collaborant avec d’autres micronutriments. En conclusion, bien que faire le plein en vitamine C est susceptible d’offrir une assurance supplémentaire contre les microbes de l’hiver, il est bon de se rappeler de prendre un éventail de nutriments bons pour la santé en vous assurant de manger une alimentation variée et équilibrée.

Jacqueline Newson BSc (Hons) Nutritional Therapy (thérapie nutritionnelle)

RÉFÉRENCES

Abdel-Wahab O et coll. Restoration of TET2 Function Blocks Aberrant Self-Renewal and Leukaemia Progression. Cell, 2017.

Akhilender Naidu K. Vitamin C in human health and disease is still a mystery? An overview. Nutrition Journal  2003, 2:7.

Cass H et English J.The Collagen Connection. Nutrition Review 2003.

Harrison FE, mai JM. Vitamin C Function in the Brain: Vital Role of the Ascorbate Transporter (SVCT2). Free radical biology & medicine. 2009; 46 (6): 719-730.

Kuo SM (2013) The Multifaceted Biological Roles of Vitamin C. J Nutr Food Sci 3: 231

Leliefeld PHC, Koenderman L, Pillay J. How Neutrophils Shape Adaptive Immune Responses. Frontiers in Immunology. 2015; 6 : 471.

McRae MP. Vitamin C supplementation lowers serum low-density lipoprotein cholesterol and triglycerides: a meta-analysis of 13 randomized controlled trials. Journal of Chiropractic Medicine. 2008 ;7(2): 48-58.

University of Maryland medical centre. Vitamin C.http://www.umm.edu/health/medical/altmed/supplement/vitamin-c-ascorbic-acid. [accessed 23.10.17].

Vitamin C for preventing and treating the common cold

H Hemila, E Chalker - Cochrane Database Syst Rev, 2013 - Wiley Online Library

Oyinloye, B.E.; Adenowo, A.F. ; Kappo, A.P. Reactive Oxygen Species, Apoptosis, Antimicrobial Peptides and Human Inflammatory Diseases. Pharmaceuticals 2015, 8, 151-175.

Grice EA, Segre JA. The skin microbiome. Nature reviews Microbiology. 2011; 9(4): 244-253.