00

Aucun produit

Livraison gratuite !Livraison
0,00€

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier.Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits: 
Frais de port: Livraison gratuite !: 
Total: 
Continuer mes achatsCommander

Tenez les virus à distance avec de la vitamine C avant le jour du marathon

Pour éviter un désastre, vous devez renforcer votre système immunitaire par tous les moyens possibles. Voici quelques conseils utiles...

Tenez les virus à distance avec de la vitamine C avant le jour du marathon

Updated on

Si vous voulez être tranquille sur la ligne de départ, assurez-vous que votre programme d’entraînement comprend une dose régulière de vitamine C ; ça pourrait être votre meilleure police d’assurance !

Une mauvaise santé est l’une des plus grandes préoccupations parmi les coureurs de marathon qui se préparent pour une course importante. Personne ne veut passer des mois et des mois à suivre un entraînement intensif pour finalement être coiffé au poteau par une infection virale, ou diminué par une grippe intestinale ! Alors, quelle est la solution ?

Pour éviter un désastre, vous devez renforcer votre système immunitaire par tous les moyens possibles. Voici quelques conseils utiles...

Évitez les pièges courants

N’en faites pas trop

Entraînez-vous raisonnablement...Assurez-vous de bien étudier la préparation nécessaire pour un marathon et d’obtenir des conseils d’experts dans ce domaine. Faire trop d’exercice avec une période d’entraînement intensif excessivement longue et un temps de récupération insuffisant peut entraîner des blessures et affaiblir votre système immunitaire.

L’exercice intensif augmente les niveaux de stress oxydatif pour l’organisme, ce qui impose des exigences supplémentaires en termes d’antioxydants pour les athlètes. Une protection antioxydante insuffisante peut laisser les muscles et le tissu conjonctif sans protection contre les dommages causés par les radicaux libres, ce qui affecte la capacité du corps à récupérer entre les périodes d’entraînement.

Manque de protéines et d’acides gras essentiels (AGE)

Beaucoup d’athlètes sont toujours convaincus que toutes les graisses alimentaires sont mauvaises, et ils continuent à suivre des régimes à faible teneur en matière grasse en pensant que cela limitera la graisse corporelle et améliorera leurs performances. C’est une croyance erronée ; les AGE sont essentiels pour de nombreuses fonctions vitales dans le corps, y compris le maintien d’un système immunitaire sain et la réduction de l’inflammation, donc si vous êtes déterminé à atteindre votre objectif personnel, n’éliminez pas les AGE.

Les personnes qui s’entraînent ont également tendance à lésiner sur les protéines, préférant se concentrer sur les régimes riches en glucides et faibles en matières grasses qui peuvent conduire à des carences. Le système immunitaire ne peut pas fonctionner sans l’aide de globules blancs riches en protéines qui luttent contre les infections, donc inclure suffisamment de protéines est essentiel pour la santé et les performances.

Manque de sommeil

Vous savez probablement que le corps effectue les réparations essentielles pendant la nuit, mais avez-vous réalisé que le sommeil exerçait également une forte influence sur votre fonction immunitaire ? Des études ont montré que la production de cellules immunitaires spécialisées atteint son maximum pendant les heures de sommeil, renforçant les défenses immunitaires.

Des experts ont également identifié que les périodes prolongées de privation de sommeil faisaient subir un stress très important à l’organisme, ce qui augmente l’activité inflammatoire. Pendant le cours normal du sommeil, cela serait efficacement contré par des agents anti-inflammatoires, mais cela ne se produit pas en cas de perte de sommeil chronique. Plus vous êtes physiquement actif, plus vous avez besoin de sommeil réparateur. Visez de 8 à 10 heures par nuit.

Cinq conseils essentiels pour stimuler votre immunité

1 - Mangez les bons aliments en grandes quantités

Avant d’entreprendre un programme d’exercice intense, vous devrez vous assurer que vos besoins nutritionnels sont entièrement couverts. Pour maintenir une santé optimale, votre corps a besoin d’un large éventail de vitamines, de minéraux et d’antioxydants au quotidien, mais c’est encore plus important si vous le soumettez aux exigences accrues d’un exercice intense.

Les aliments comme les poissons gras, le poulet, la dinde, les haricots, les noix, les avocats, les graines et les légumineuses vous fourniront des protéines de bonne qualité et d’importants acides gras essentiels pour construire et réparer vos muscles et renforcer votre système immunitaire.

Ne vous privez pas de fruits et légumes ; vous avez besoin d’au moins 5 à 10 portions par jour pour obtenir un apport adéquat en vitamines, minéraux, glucides complexes, fibres et antioxydants. La vitamine C en particulier est un antioxydant puissant et essentiel pour un système immunitaire pleinement fonctionnel, ce qui est justifié par un large éventail de travaux de recherche.

Des scientifiques ont découvert que la vitamine C soutenait l’action de cellules immunitaires importantes qui initient la réponse du corps à un virus. De plus, la recherche a prouvé que la vitamine C est capable de réduire la durée et la gravité des rhumes ; bon à savoir si vous attrapez un virus peu avant la date de la course !

En raison des exigences supplémentaires placées sur votre organisme avant un marathon, cela vaut la peine d’envisager un complément de vitamine C. Cependant, ne vous contentez pas du premier produit venu ; la biodisponibilité de la vitamine C orale standard est faible et vous devez donc vous assurer d’optimiser votre dose quotidienne.

Choisir la vitamine C Altrient liposomale vous aide à atteindre cet objectif en transportant presque 100 % de la vitamine C directement vers les cellules immunitaires qui en ont besoin. La technologie liposomale utilisée pour distribuer Altrient C lui donne un avantage certain sur les compléments oraux standard, qui selon la recherche ne peuvent tout simplement pas atteindre le même niveau d’absorption. Altrient C est également disponible dans des sachets de gel faciles à prendre, et il ne contient ni sucre et ni additifs artificiels.

2 - Prenez soin de votre intestin

Prendre soin de votre flore intestinale est essentiel si vous voulez renforcer votre immunité et éviter de courir aux toilettes au lieu de la ligne d’arrivée ! Une prolifération de bactéries malsaines peut entraîner des ballonnements, des crampes et des diarrhées indésirables.

Manger des aliments fermentés tous les jours peut aider à augmenter le taux de bactéries bénéfiques dans votre abdomen afin que vos intestins restent en bonne santé. Essayez le yogourt, le kéfir, les cornichons ou la choucroute.

3 - Intégrez une période de récupération

La récupération après un exercice intense est importante non seulement pour se détendre et se reposer, mais aussi pour réparer les muscles, soutenir les articulations et permettre au système immunitaire de se réamorcer. Les muscles qui ne sont pas habitués à un exercice régulier peuvent subir un certain degré de dommages entraînant une inflammation à laquelle un système immunitaire en bonne santé devrait être capable de faire face ; alors donnez-lui le temps de faire son travail.

4 - Dormez beaucoup

  • Assurez-vous que la pièce dans laquelle vous dormez est suffisamment sombre ; trop de lumière vous empêchera de dormir et peut également interrompre le rythme naturel de votre sommeil.

  • Éteignez votre PC quelques heures avant de vous coucher ; un esprit actif ne favorise pas le sommeil.

  • Prenez un bain chaud relaxant avec des sels d’Epsom ; ils contiennent du sulfate de magnésium qui favorise le sommeil.

  • Évitez les boissons contenant de la caféine tard le soir ; des stimulants comme le café vous garderont éveillé.

  • Bannissez la télévision dans la chambre à coucher ; elle maintient le cerveau actif et inhibe le sommeil.

5 - Utilisez les stimulants immunitaires de la nature

Les fruits et légumes riches en vitamine C comme le kiwi, le brocoli, les baies et les poivrons devraient être en tête de liste, mais il existe d’autres plantes qui offrent d’incroyables propriétés de soutien immunitaire et certaines poussent même dans votre jardin !

  • Ail sauvage : des études ont conclu que l’espèce allium ursinum avait une forte activité antimicrobienne et qu’elle était particulièrement efficace contre la salmonelle et l’E. coli, deux souches de bactéries qui causent de graves diarrhées, des maux de tête et des crampes abdominales.

  • Pleurote en huître : elle contient des composants chimiques appelés bêta-glucanes qui sont des polysaccharides naturels. Ces substances stimulent l’immunité en activant plusieurs cellules du système immunitaire.

  • Sureau : il est utilisé depuis des siècles pour traiter les maladies respiratoires telles que le rhume et la grippe. Les preuves suggèrent que les composés qu’il contient peuvent aider à réduire l’enflure des sinus et à soulager la congestion nasale. Des études utilisant l’extrait de baie de sureau noir ont montré qu’il réduisait la durée des symptômes de la grippe de 4 jours au maximum. Ses effets sont renforcés lorsqu’il est combiné avec de la vitamine C.



Bibliographie

  1. Akramiene D, Didziapetriene J, Kevelaitis E & Kondrotas A . Effects of beta-glucans on the immune system. Medicina (Kaunas). 2007; 43(8):597-606.

  2. Beals JW, Davis JL, Paris HL, et al. Liposomal-encapsulated Ascorbic Acid: Influence on Vitamin C Bioavailability and Capacity to Protect Against Ischemia–Reperfusion Injury. Nutrition and Metabolic Insights. 2016; 9:25-30.

  3. Besedovsky L, Born J, Lange T et al. Sleep and Immune Function. Arch - Eur J Physiol. 2012; 463: 121.

  4. Branković S et al. Influence of different wild-garlic (Allium ursinum) extracts on the gastrointestinal system: spasmolytic, antimicrobial and antioxidant properties. J Pharm Pharmacol. 2017; 69(9):1208-1218.

  5. Brown D. Pelargonium sidoides Extract (EPs 7630). Alternative Treatment of Acute Upper Respiratory Tract Infections. Natural Medicine Journal. 2009; (1), 12.

  6. Daly JM, Liberman J, Reynolds J, Shou J & Sigal RK. Effect of dietary protein and amino acids on immune function. Crit Care Med. 1990;18 (2):S86-93.

  7. Gleeson M et al. Exercise, Nutrition and Immune Function. Journal of Sport Sciences 2004; 22: 115-25.

  8. Traub M. Benefits of Elderberry for symptoms of Common Cold in Air Travelers. A randomized, placebo-controlled trial. Natural Medicine Journal 2016; (8), 101.

  9. University of Maryland. Elderberry. http://www.umm.edu/health/medical/altmed/herb/elderberry. [consulté le 25/11/17]