Panier 0 (0)

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits: 
Frais de port:  Livraison gratuite !: 
Total: 
Continuer mes achats Commander

Blog

2017
June07

Comment blinder votre peau contre le soleil cet été

 
Comment blinder votre peau contre le soleil cet été

L’acide R-alpha-lipoïque et la vitamine C liposomée protègent les cellules de la peau contre les effets néfastes du soleil.

Alors que les longues journées d’été ensoleillées arrivent accompagnées de la promesse de vacances à l’étranger, il existe un risque qu’en faisant tout pour être bronzés, vous finissiez par endommager votre peau de manière irréversible et d’en provoquer le vieillissement précoce. Non merci ! 

Nous vous donnons ici quelques conseils pour protéger votre peau cet été…

 

Risques et déclencheurs

Les cellules de la peau réagissent à la lumière du soleil en produisant de la mélanine, le pigment brun qui caractérise le bronzage et qui protège votre peau en absorbant l’énergie néfaste des rayons ultraviolets.

Selon Cancer Research UK, 10 400 personnes sont diagnostiquées chaque année au Royaume-Uni avec le cancer de la peau ; en ce qui concerne le mélanome, les statistiques ont quadruplé depuis les années 1970. En fait, ces 25 dernières années, le taux de mélanome en Grande-Bretagne a augmenté plus rapidement que tout autre type courant de cancer.

Le message concernant la protection de la peau est aujourd’hui bien compris et nous sommes très nombreux à nous badigeonner de la tête aux pieds, et nos enfants aussi, de crème solaire à l’indice élevé. Mais on peut alors se demander : pourquoi les statistiques continuent-elles d’augmenter ?

L’exposition au soleil est le principal déclencheur du cancer de la peau, auquel vous êtes d’autant plus prédisposés si vous avez les yeux ou les cheveux de couleur claire, si vous attrapez facilement des coups de soleil, si vous utilisez des bancs solaires ou si vous avez beaucoup de grains de beauté et de taches de rousseur. Les coups de soleil sont un facteur important et l’on sait aujourd’hui que les personnes qui en ont déjà pris beaucoup doublent leurs risques de développer un cancer de la peau sans présence de mélanome.

 Altrient C Liposomal Vitamin C

Agir dès maintenant

On pense souvent que le cancer est plus susceptible de s’abattre sur nous à un âge plus avancé mais, bien que cela soit vrai pour de nombreuses formes de cancer, les choses sont différentes pour ce qui est du mélanome.

En effet, près de 30 % de l’ensemble des cas touchent des personnes de moins de 50 ans tandis que le mélanome est le type de cancer le plus répandu chez les 15-34 ans. Ainsi, si vous vouez un culte au soleil, il est indispensable de prendre des précautions dès le plus jeune âge.

 

Quelques faits sur les UV

Les rayons du soleil contiennent de la lumière ultraviolette (UV), qui est essentiellement une forme de rayonnement. Les rayonnements de courte longueur d’onde ou UVB sont très puissants au point de pouvoir brûler votre peau. Les rayonnements de grande longueur d’onde ou UVA sont beaucoup plus doux sur votre peau, mais il faut néanmoins s’en protéger.

C’est au milieu de la journée que les rayons UV sont les plus intenses et les plus susceptibles de brûler votre peau et d’en provoquer le vieillissement. Un bon moyen de commencer consiste à utiliser un indice de protection solaire qui vous protège contre ces deux types d’UV. Bronzer de manière graduelle et rester à l’abri du soleil entre midi et 15 heures sont deux autres moyens de réduire les risques d’endommager votre peau.

 

Une protection indispensable contre les rayons UVA et UVB

Lorsque vous achetez une crème solaire, il est important de lire l’étiquette. Si elle ne garantit pas une protection solaire à large spectre, une crème protège uniquement contre les rayons UVB, ce qui signifie qu’elle ne vous protégera probablement pas contre les rayons UVA qui provoquent le mélanome.

Les ingrédients utilisés dans les crèmes solaires et leur éventuelle nocivité font l’objet de nombreuses spéculations et d’une grande confusion. Mais n’ayez crainte : les études ont démontré que les deux principaux filtres minéraux utilisés dans les protections solaires, à savoir le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc, restent sur la surface de la peau sans en endommager les cellules.

Toutefois, les évaluations des risques ont révélé la présence d’une poignée d’ingrédients qui font certainement plus de mal que de bien : l’acide para-aminobenzoïque (PABA), le phénylbenzimidazole (PBI), l'octocrylène et l’octyl methoxycinnamote. Ces ingrédients couramment utilisés pour protéger contre le soleil augmentent en fait le risque de mélanome car ils endommagent les cellules !

Alors n’oubliez jamais de lire l’étiquette !

 

Des radicaux libres nocifs

Lorsque les rayons UV atteignent les cellules de votre peau, des substances appelées « radicaux libres » sont libérées. Celles-ci peuvent modifier la structure des cellules et de l’ADN de la peau au point de provoquer le cancer de la peau et d’affaiblir l’immunité des cellules cutanées. De surcroît, ces radicaux libres détruisent l’élastine et le collagène, les deux protéines qui donnent à votre peau une apparence jeune et tonifiée.

 

Une protection renforcée par la nutrition

Des recherches récentes ont démontré que certains nutriments antioxydants ont le pouvoir de neutraliser ces radicaux libres et d’augmenter de 25 % l’immunité naturelle de la peau contre le cancer.

Parmi ces nutriments qui protègent votre peau, on peut citer les antioxydants tels que les vitamines C et E, le bêta-carotène et le lycopène, qui éliminent les radicaux libres et protègent les cellules de la peau contre tout endommagement supplémentaire.

La vitamine C est indispensable à la formation du collagène et de l’élastine, c’est pourquoi ce nutriment est particulièrement important pour les peaux exposées au soleil en été. L’acide R-alpha-lipoïque, ou R-ALA, est un autre de ces antioxydants hautement protecteurs présents dans les cellules de la peau, qui agit en synergie avec la vitamine C, avec qui elle forme une puissante équipe protectrice et réparatrice.

Il est donc recommandé de prendre des compléments de ces deux nutriments mais, pour une efficacité accrue, choisissez un complément liposomé tel qu’Altrient C et Altrient R-ALA, qui protégera encore mieux votre peau pendant tous les mois d’été mais aussi avant, pendant et après des vacances estivales sous un soleil de plomb.

 Altrient C Liposomal Vitamin C

Le régime alimentaire méditerranéen

Le taux de mélanome est faible dans les pays méditerranéens, où les rayons UV sont pourtant intenses. Nos extraordinaires nutriments antioxydants sont présents en abondance dans les huiles, les fruits et les légumes colorés qui composent le régime méditerranéen, ce qui explique pourquoi ce style de vie est si bénéfique.

Certaines études ont révélé qu’il est possible de réduire les dommages causés par le soleil en adoptant un régime alimentaire riche en oméga-9 (huile d’olive) et en oméga-3 (poissons gras), pauvre en viande rouge, en graisses saturées et en produits laitiers, et regorgeant de fruits et de légumes colorés (en particulier les tomates, riches en lycopène, un antioxydant qui protège la peau), accompagné d’un petit peu de vin rouge et d’un rythme de vie tranquille et sans stress.

Alors, n’oubliez pas de protéger votre peau cet été !

Susie Perry Debice

BSc Hons, Dip ION Food Scientist and Nutritional Therapist