Panier 0 (0)

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits: 
Frais de port:  Livraison gratuite !: 
Total: 
Continuer mes achats Commander

Blog

2017
August01

Est-ce le meilleur supplément anti-vieillissement de la peau?

 
 Est-ce le meilleur supplément anti-vieillissement de la peau?
Écrit par Katy Sunnassee, l'éditeur of Top Sante Uk

Découvrez Ce Qui S’Est Passé Lorsque La Rédactrice De Top Santé Katy Sunnassee A Essayé Une Nouvelle Forme De Vitamine C Pendant Trois Mois… Et Obtenu Certain Des Meilleurs Résultats Jamais Enregistrés En Ce Qui Concerne La Production De Collagène Et D’Élastine!

Avec la multitude de boissons, de comprimés et de poudres qui nous promettent la jeunesse éternelle, le battage médiatique autour des produits prétendant rajeunir la peau s’intensifie chaque année. Les produits de beauté interne deviennent rapidement un accessoire supplémentaire indispensable du régime de beauté des femmes, qu’il s’agisse par exemple de boissons au collagène, de suppléments pour les cheveux, la peau et les ongles ou encore des innombrables types de poudres antioxydantes pouvant être ajoutées aux smoothies.

Cependant, bien qu’un grand nombre de ces boissons et comprimés apportent indubitablement des résultats, certains d’entre eux peuvent s’avérer plutôt coûteux, au point de vous alléger de plus de 100 £ pour un seul mois d’utilisation.

Alors, existe-t-il une autre solution ? Eh bien, si l’on analyse plus profondément les données scientifiques garantissant un collagène de bonne qualité, vous découvrirez la vitamine C. Oui, la vitamine C ordinaire, courante ou du jardin – celle que l’on obtient en mangeant des oranges et des tomates. Il s’avère en fait que c’est l’un des éléments constitutifs essentiels du collagène, qui permet à la peau de garder son éclat, et qui est également fondamental pour notre bien-être général.

« En gros, la vitamine C est le carburant de votre organisme : elle est sollicitée dans de si nombreux processus, de la tête aux pieds, » nous explique le docteur Thomas E. Levy, un expert de renommée mondiale de la vitamine C (www.peakenergy.com).

« Elle n’aide pas seulement à fabriquer le collagène, mais elle aide également votre organisme à se désintoxiquer, un processus qui se déroule principalement par le biais de la peau lorsque vous transpirez. Ce n’est pas le seul antioxydant utile, mais c’est certainement l’un des plus importants, » ajoute-t-il.

Curieux de découvrir ces effets par moi-même, j’ai commencé un essai de trois mois de vitamine C fortement concentrée en utilisant un supplément liposomé appelé Altrient C (www.abundanceandhealth.fr). Chaque sachet contient 1000 mg, soit 1 gramme de vitamine encapsulée dans une substance gélatineuse.

Il est conseillé de prendre une dose de maintenance de 1000 mg par jour mais j’en ai pris 3000 mg, soit trois sachets. (En tout cas, quand je m’en rappelais. Je ne suis pas la personne la plus douée pour respecter les routines et donc j’en prenais seulement deux sachets certains jours, ou un seul, ou très rarement même aucun… j’aurais probablement aussi besoin d’un supplément qui stimule la mémoire ou la concentration !)

QU’EST-CE QUE LA VITAMINE C LIPOSOMÉE ?

La plupart des compléments de vitamine C, sous forme de comprimés, de capsules ou de poudres, sont généralement composés d’acide ascorbique, qui est la forme la plus courante de cette vitamine. Cependant, des doses élevées supérieures à 1000 mg par jour peuvent irriter l’estomac des personnes sensibles qui souffriront de selles molles en conséquence, mais il s’agit là du seul effet secondaire dont vous risquez de souffrir.

« Il n’y a en fait aucune limite supérieure de sécurité avec la vitamine C : personne n’a jamais souffert d’effets secondaires graves après en avoir ingurgité des doses très élevées. Il vous suffit de trouver la dose qui vous convient, c’est-à-dire d’en prendre jusqu’à la limite de tolérance de vos intestins, jusqu’au point où vous commencez à avoir des flatulences et des selles légèrement molles, » ajoute le Dr Levy.

Heureusement, je n’ai souffert d’absolument aucun effet secondaire avec Altrient C, qui ne provoque aucune irritation de l’estomac puisqu’il est différent des poudres. En effet, la vitamine est suspendue dans une solution liposomale, c’est-à-dire qu’elle est enrobée d’une substance grasse et gélatineuse.

Altrient C se prend avec de l’eau mais ne se dissout pas.
« Ce mode d’absorption permet à la vitamine d’être directement acheminée jusqu’à vos cellules, en traversant la membrane cellulaire, tandis que l’acide ascorbique est plus efficace pour désintoxiquer vos intestins, » explique le Dr Levy. C’est peut-être pourquoi la vitamine C liposomée est tant vantée pour sa capacité à lisser la peau, puisqu’elle est acheminée directement là où on en a besoin.

Mais alors qu’Altrient a été adopté par de nombreuses célébrités telles que Gwyneth Paltrow qui, selon les dires, l’utilise en avion pour éviter d’avoir la peau sèche mais aussi pour lutter contre les éventuels microbes présents dans l’air vicié de la cabine, je m’intéresse personnellement peu à ce que pensent les célébrités et je préfère toujours vérifier les choses par moi-même plutôt que de me fier à ce qu’elles disent (non pas que je manque de confiance en Gwyneth : il est évident qu’elle s’y connaît plutôt bien en santé !).

Vitamine C

QUELLES ONT ÉTÉ LES EFFETS DE LA VITAMINE C SUR MA PEAU ?

Avant de commencer mon essai, j’ai passé quelques examens incroyablement détaillés, y compris un test sanguin complet réalisé par Jonathan Orchard, acupuncteur et phytothérapeute (www.wimbledon-acupuncture.co.uk), pour mesurer mes niveaux de vitamines et de minéraux mais aussi d’hormones, de cholestérol et d’une multitude de marqueurs de la santé (sérieusement, si vous avez un problème de santé et souhaitez aller au fond des choses, c’est vraiment LE test dont vous avez besoin – c’est le meilleur).

Je me suis également rendue à Santi Spa, dans le quartier londonien de Kensington (www.santilondon.com), qui dispose de la seule machine Cortex du Royaume-Uni permettant de mesurer les niveaux d’hydratation, d’élasticité, de collagène, de perte d'eau transépidermique (c’est-à-dire la quantité d’eau perdue par la peau) et d’érythème (rougeurs) d’une manière très détaillée.

Étant donné que ma peau a toujours été incroyablement sèche (j’irai même jusqu’à dire aussi sèche que le désert la plupart du temps) et qu’elle développe aujourd’hui beaucoup de fines ridules, j’étais particulièrement intéressée de découvrir si Altrient C apporterait quelconque différence notable.

Au bout de trois mois, il fallait avouer honnêtement que je ne voyais aucun changement particulièrement visible. Je n’étais pas convaincue que l’élasticité de ma peau s’était améliorée. Cependant, les mêmes examens sanguins et cutanés ont donné cette fois des résultats incroyables.

White cells before and after Altrient C
Photo « avant et après » des cellules de ma peau après 3 mois de vitamine C : les globules blancs sont devenus plus épais.


L’élasticité de ma peau s’était améliorée de 89 % (selon Tariq, qui a réalisé les examens à Santi Spa, il s’agissait de la plus forte hausse qu’il n’avait jamais vue), mon collagène avait augmenté de 39 % (là encore, on m’a dit qu’il s’agissait d’une amélioration considérable), mon taux de perte d'eau transépidermique avait chuté de 16 % (ce qui est une bonne chose puisque vous ne voulez pas perdre d’eau), mon niveau d’hydratation avait augmenté de 17 % tandis que mon érythème (rougeur) s’était réduit de 16 % également.

Peut-être que je ne m’étais pas rendue compte de ces changements parce qu’ils s’étaient déroulés progressivement ou qu’ils avaient eu lieu plus en profondeur. Mon eczéma s’est amélioré au cours de cette période, mais je dirais que c’est également dû à un probiotique puisque mon eczéma s’est beaucoup amélioré depuis que j’ai commencé à le prendre, l’année dernière.

Ce qui m’a le plus impressionnée, ce sont les améliorations internes. L’absorption d’une dose élevée de vitamine C s’accompagne de nombreux avantages pour la santé, dont la plupart sont certainement beaucoup plus importants que l’épaisseur de la peau.

Vous pouvez transporter les sachets, de petite taille, dans votre sac à main.


UNE ASSISTANCE EN PÉRIODE DE STRESS

Tout d’abord, vos niveaux de vitamine C s’épuisent quand vous êtes stressée car les surrénales en ont besoin pour fonctionner. Plus vous êtes stressée, et plus vous utilisez de vitamine C (et de vitamine B) ; selon le Docteur Levy, les surrénales s’en abreuvent littéralement.

Étant donné que j’ai traversé de nombreuses périodes de stress chronique quand j’avais la vingtaine, constamment préoccupée de savoir si je faisais les choses « bien » ou pas (une attitude qui vous dérobe tellement de joie et de bonheur), je n’étais pas de surprise d’apprendre à l’occasion d’un test sanguin en 2014 que je souffrais de fatigue surrénale de stade 2 (apparemment, il existe trois stades).

Vos surrénales évacuent l’adrénaline et le cortisol afin de contrôler votre stress et mon organisme surutilisait cette fonction de temps à autre, depuis environ 13 ans. L’hyperglycémie exerce également plus de pression sur votre corps et déclenche la production d’insuline et de cortisol. Ironiquement, lorsque vous êtes stressée, vous avez tendance à vouloir dévorer des aliments sucrés (c’est ce que je faisais en tout cas) mais, bien qu’ils vous apportent un réconfort immédiat, ils ne font qu’aggraver les effets du stress au cours du temps.

ASSAINIR MON RÉGIME ALIMENTAIRE

Depuis 2015, j’ai fait des efforts concertés pour réduire considérablement ma consommation de sucre, pour plusieurs raisons : pour exercer moins de pression sur mon organisme, pour maintenir un taux glycémique peu élevé, pour aider mes dents (je dois un grand nombre de mes plombages au régime à indice glycémique élevé que j’ai suivi pendant longtemps) et aussi pour ma peau. Je sais pertinemment qu’à chaque fois que je mange beaucoup de sucre à la fois, je souffre ensuite d’une poussée d’eczéma. La plupart des médecins conventionnels nient l’existence d’un lien entre l’alimentation et les problèmes de peau mais j’ai pu constater à maintes reprises qu’ils étaient connectés.

Donc, quel rôle joue Altrient C dans tout ça ? Eh bien, selon les tests que j’avais refaits, mes hormones thyroïdiennes et du stress s’était améliorées, de même que mes hormones sexuelles (sauf une, qui est toujours trop élevée). Je n’avais rien fait de différent, et j’avais même mangé quelques « mauvais » aliments pendant mon essai (j’ai dû affronter Noël !), si bien que seule la vitamine C peut expliquer ces améliorations internes.

Vitamine C

RENFORCER MON IMMUNITÉ

De plus, pendant mon essai, j’ai senti à deux reprises un mal de gorge et un rhume arriver. On m’a alors conseillé d’augmenter ma dose et de passer à 5 ou 6 sachets par jour (il est de toute façon impossible de faire une overdose de vitamine C). Et cela a très bien fonctionné : mon mal de gorge s’est atténué et ne s’est jamais transformé en véritable rhume.

Certaines études démontrent également qu’une dose élevée de vitamine C (plus élevée que la quantité que j’ai prise) peut repousser voire enrayer le cancer. Vous pouvez en apprendre plus à ce sujet en lisant l’ouvrage révélateur du Dr Levy intitulé « Primal Panacea » (disponible en anglais sur www.peakenergy.com). J’ai dévoré ce livre pendant mes vacances je vous recommande d’en faire de même si vous souhaitez en savoir plus sur cette vitamine incroyable. Il s’agit déjà du complément le plus couramment acheté au Royaume-Uni mais les nutritionnistes et les spécialistes de médecine fonctionnelle affirment que les quantités recommandées sont totalement inadaptées et devraient s’élever au minimum à 1000mg par jour.


Primal Panacea par le Dr Thomas E. Levy, un expert de la vitamine C.

LE SECRET D’UNE MEILLEURE SANTÉ ET D’UNE PEAU PLUS JEUNE

Est-ce que je continuerais de prendre Altrient C ? Absolument. En fait, après mon essai, j’en ai commandé pour une année (www.abundanceandhealth.fr). Oui, c’est un produit coûteux, mais vous avez droit à une réduction si vous commandez en gros : le prix est normalement de 35 livres sterling (£) environ pour un mois mais il descend à 28 £ si vous achetez pour 12 mois, comme je l’ai fait.

Et si vous l’achetez pour lutter contre le vieillissement et les rides, 340 £ par an représentent moins du tiers du prix de la plupart des boissons au collagène, et en plus vous obtenez un grand nombre des avantages que celles-ci vous apportent. Attention, je suis tout à fait consciente que les boissons au collagène peuvent faire des merveilles elles aussi, mais elles représentent un véritable investissement financier.

Nous avons tous besoin de l’éventail complet de vitamines et de minéraux pour nous maintenir en bonne santé. Mais si vous ne deviez faire qu’un seul changement ou un seul choix pour votre santé cette année, je vous recommanderais réellement d’ajouter Altrient C ou tout autre complément de vitamine C sous forme liposomée à votre régime alimentaire. Personne ne me paie pour dire cela ; je pense sincèrement que les avantages pour la santé sont si nombreux : combattre le rhume, gérer le stress, désintoxiquer l’organisme, lutter contre le vieillissement interne en général… une peau plus éclatante n’est finalement rien d’autre que la cerise sans sucre sur le gâteau.

Une cure d’Altrient coûte entre 33.59 € et 43.19 € par mois