Panier 0 (0)

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits: 
Frais de port:  Livraison gratuite !: 
Total: 
Continuer mes achats Commander

Blog

2017
August09

Mieux connaître l’acide R-alpha-lipoïque et le sucre : la clé de votre succès cet été

 
Mieux connaître l’acide R-alpha-lipoïque et le sucre : la clé de votre succès cet été

Les déséquilibres du taux de sucre sanguin peuvent provoquer la faim et une envie constante de sucre, et briser votre rêve d’une silhouette plus légère cet été ! Mais les bienfaits de l’acide alpha-lipoïque pourraient tout changer....

Toute la vérité sur le sucre

Vous pensez probablement que vous savez tout ce qu’il faut savoir sur le sucre, n’est-ce pas ? Il a une douce saveur, il n’est pas cher et grâce à lui, le chocolat, les gâteaux et les biscuits sont incroyablement délicieux ! Eh bien, même si la plupart des gens seraient d’accord avec vous, les choses ne s’arrêtent pas là.

Le sucre est l’une des plantes cultivées dont la valeur est la plus élevée ; la betterave à sucre représente jusqu’à 20 % du marché tandis que la canne à sucre se taille la part du lion avec 80 %. Sa valeur nutritionnelle est peut-être faible mais il vaut son pesant d’or !

Malheureusement, cette abondance de sucre a de terribles conséquences sur la santé de la population mondiale. La surconsommation de glucides à base de sucre a provoqué une épidémie d’obésité et de diabète dans le monde entier, et vous pourriez en être la prochaine victime !

Le sucre est-il votre point faible ? Avez-vous du mal à ne pas piocher dans le paquet de biscuits à chaque fois que vous allumez la bouilloire ? Ou votre journée est-elle centrée autour du dessert et du café ?

Si c’est le cas, vous pourriez être en train de contracter inconsciemment une maladie débilitante, véritable fléau du monde moderne. En effet, une quantité élevée de sucres ajoutés dans votre régime alimentaire peut vous exposer au risque du diabète de type 2, et il est même possible que vous soyez déjà au stade de pré-diabète.

Cependant, être conscient de la teneur en sucre des aliments, choisir les bons produits et maintenir un taux normal de sucre sanguin peuvent vous aider à éviter les dangers.

Apprendre à connaître les glucides

Tarte au caramel, fraises savoureuses, boissons gazeuses... Tous ces aliments nous paraissent irrésistibles car ils contiennent du sucre, même s’il ne s’agit pas toujours du même type. Le sucre est un terme générique pour les glucides sucrés et solubles dont il existe deux grandes catégories :

1. Les glucides simples (ou sucres simples)

monosaccharides (une molécule de sucre) : 

fructose

glucose

disaccharides        (2 molécules de sucre) :

saccharose = 1 molécule de glucose et 1 molécule de fructose

lactose = 1 molécule de glucose et 1 molécule de galactose

maltose = 2 molécules de glucose

2. Les glucides complexes (ou les amidons)

Ces glucides sont composés d’une multitude de molécules de sucre liées entre elles pour former de longues chaînes ou des chaînes ramifiées. Plus ils comprennent de chaînes et de ramifications, plus ils sont complexes et plus il faut du temps pour les décomposer. Les glucides complexes sont un composant important des fibres, dont les avantages pour la santé sont bien connus.

 

Mieux connaitre l'acide R-alpha-lipoique et le sucre

Les sucres présents dans les aliments

Glucose

Tous les glucides sont transformés en glucose pour être utilisés comme source d’énergie. Le glucose est moins sucré que le fructose et le saccharose.

Source : fruits, maïs, miel et la plupart des légumes.

Saccharose (sucre de table) 

Source : Certains fruits mais aussi une multitude d’aliments transformés

 

Fructose

Environ 1,5 fois moins sucré que le saccharose.

Source : De nombreux fruits, sirop d’érable, miel

 

Maltose

Source : Dans tous les produits à base de céréales et les sirops dérivés de céréales comme le sorgho et l’orge

Lactose

Source : on le trouve dans le lait

 

Équilibre du sucre sanguin

Les aliments transformés tels que les gâteaux, les sucreries, le pain blanc ou encore les chips contiennent des glucides simples qui sont rapidement transformés en glucose, et font donc rapidement augmenter le taux de sucre dans le sang. L’hormone insuline reçoit alors des signaux pour aller chasser le glucose de vos cellules. Cette augmentation soudaine du taux d’insuline peut entraîner une baisse trop importante du niveau de sucre, ce qui provoque la faim et des envies de consommer de nouveau du sucre.

Les glucides complexes tels que les céréales complètes, les haricots, les lentilles, les légumineuses ou encore les flocons d’avoine sont décomposés en sucres simples de manière plus progressive, ce qui permet de mieux contrôler le niveau de sucre dans le sang.

Un régime alimentaire rempli de sucres simples entraîne une fluctuation erratique des niveaux de sucre dans le sang et risque à plus long terme de perturber la réponse de l’organisme à l’insuline.

Excès de sucre : les dangers

Des preuves accablantes indiquent qu’une consommation excessive de glucides, en particulier ceux qui ont été raffinés et vidés de tout autre nutriment bénéfique, contribue fortement à plusieurs maladies, dont le diabète, qui touche actuellement plus de 400 millions d’adultes dans le monde.

Sa forme la plus courante est le diabète de type 2, qui apparaît lorsque les cellules de l’organisme ne peuvent plus répondre à l’hormone insuline. Les niveaux de glucose dans le sang commencent alors à s’accumuler, ce qui entraîne des complications pouvant se traduire par de graves problèmes de santé, dont les suivants :

  • Détérioration nerveuse (généralement au niveau des pieds et des jambes)
  • Maladies cardiaques
  • Cécité
  • Insuffisance rénale
  • AVC

Bien que le sucre ne soit pas le seul facteur de risque de l’apparition du diabète de type 2, sa surconsommation entraîne un gain de poids, qui augmente vos chances de développer cette maladie.

Les autres facteurs de risque incluent l’inactivité et un régime alimentaire riche en graisses saturées et pauvre en fibres. En outre, les recherches suggèrent qu’un niveau chroniquement élevé de sucre dans le sang peut provoquer le stress oxydant, également lié au développement du diabète de type 2.

Acide alpha-lipoïque et contrôle du taux de sucre dans le sang

Garder sous contrôle vos niveaux de sucre sanguin est un premier pas dans le bon sens pour maîtriser votre poids, renforcer votre sensibilité à l’insuline, réduire le stress oxydant et, par conséquent, réduire vos risques de développer le diabète de type 2.

En ajoutant de l’acide-lipoïque (AAL) à votre régime alimentaire, vous réduisez fortement vos risques en renforçant votre sensibilité à l’insuline et en favorisant un bon équilibre des niveaux de sucre dans le sang. Les effets antioxydants bénéfiques de l’AAL en ce qui concerne la réduction du stress oxydant et l’apparition du diabète de type 2 ont fait l’objet de recherches exhaustives qui ont donné des résultats positifs.

Plusieurs études ont publié des conclusions confirmant que l’AAL est capable d’améliorer la fixation du glucose dans les cellules musculaires et graisseuses mais aussi d’améliorer l’action de l’insuline. Les résultats généraux des recherches apportent de nombreuses preuves indiquant qu’une supplémentation en AAL permet de mieux contrôler le taux de sucre sanguin.

Cependant, pour vous assurer d’en tirer le plus grand avantage, vous devez choisir la forme d’AAL la plus biodisponible. Il en existe deux types : la forme R, que l’on retrouve dans la nature, et la forme S, fréquemment utilisée dans les produits synthétiques à faible coût à base d’AAL.

Selon les recherches, le type R-AAL est plus facilement absorbé et plus actif sur le plan biologique que le type S-AAL. Des essais sur des êtres humains ont révélé qu’après ingestion orale d’AAL, la concentration de R-AAL dans le sang pouvait être jusqu’à 40 % ou 50 % plus élevée que celle du type S-AAL.

Il est possible d’optimiser la protection et la libération de composés bioactifs tels que R-AAL au bon moment et au bon endroit dans l’organisme si ces composés sont transportés dans des liposomes. En effet, ces incroyables bulles phospholipides transportent le R-AAL directement dans le flux sanguin, contournant ainsi les sucs digestifs nocifs, et l’acheminent presque intégralement et en toute sécurité jusqu’aux cellules qui en ont le plus besoin.

Les compléments liposomés tels qu’Altrient R-ALA garantissent un acheminement flexible, ciblant des endroits spécifiques, et des avantages sur le plan de l’absorption avec lesquels les compléments oraux ordinaires ne peuvent tout simplement pas rivaliser.

Mieux connaitre l'acide R-alpha-lipoique et le sucre

Conseils rapides :

  • Prenez le complément Altrient R-ALA : les recherches disponibles suggèrent que 600 mg par jour peuvent s’avérer bénéfiques pour éviter les complications liées au diabète
  • Faites attention aux sucres cachés : le sucre est partout. Dans les haricots à la sauce tomate, le ketchup et même le poulet cuit ! 
  • Évitez les glucides simples et les graisses saturées : les aliments prêts à consommer en regorgent : plats préparés, chips, biscuits, pain blanc, pâtisserie, gâteaux, chocolat…
  • Consommez plus de glucides complexes.
  • Consommez plus d’aliments à forte teneur en fibres : les fibres retardent l’absorption du sucre, ce qui réduit la réponse à l’insuline.
  • Incluez des protéines de bonne qualité dans chacun de vos repas : elles ralentissent l’absorption du sucre, par ex : viande maigre, volaille, poisson, œufs, tofu, haricots, fromage cottage, noix et graines.
  • Mangez peu et souvent : pour maintenir un bon équilibre du sucre dans le sang. Les noix et les graines ainsi que les légumes et les fruits crus sont des en-cas parfaits. Ne sautez jamais de repas
  • Évitez les stimulants tels que le thé, café, le cola et l’alcool : ils affectent les glandes surrénales et font rapidement augmenter vos niveaux de sucre sanguin.

 

Références de l’article

  1. Ansar H, Mazloom Z, Kazemi F et al. Alpha-lipoic acid: a promising antioxidant for type-2 diabetics. Saudi Med J. 2011;32:584-8.
  2. Ajala O, English P & Pinkney J. Systematic review and meta-analysis of different dietary approaches to the management of type 2 diabetes. Am J Clin Nutr 2013;97:505–16.
  3. Bareja B. What are Cereal Crops and Pseudocereals, Examples.15 http://www.cropsreview.com/cereal-crops.html [28.4.17]
  4. Bazzano LA et al. Review Prevention of Type 2 Diabetes by Diet and Lifestyle Modification. Journal of the American College of Nutrition, 2005. 24, 5: 310-319.
  5. British Nutrition Foundation. Dietary Fibre. https://www.nutrition.org.uk/healthyliving/basics/fibre.html [24.4.17]
  6. Brown KD et al. "The Importance of Dietary Carbohydrate in Human Evolution," The Quarterly Review of Biology 90, 2015. 3 : 251-268.
  7. European Commission. Agriculture and rural development. Sugar. http://ec.europa.eu/agriculture/sugar_en. [26.4.17.]
  8. Jenkins DJ et al. Nuts as replacement for carbohydrates in the diabetic diet. Diabetes Care. 2011; 34, 8: 1706-11.
  9. Lydia A. Bazzano, MD, PhD, Mary Serdula, MD, MPH, and Simin Liu. Review Prevention of Type 2 Diabetes by Diet and Lifestyle Modification. Journal of the American College of Nutrition, Vol. 24, No. 5, 310–319 (2005)
  10. Sharpe P (1998). Sugar Cane: Past and Present. Illinois: Southern Illinois University.
  11. WHO. Diabetes